/g>

Linky est respectueux de la santé

Le compteur communicant Linky est respectueux de la santé de nos concitoyens. C’est un appareil de mesure qui compte l’électricité comme le précédent compteur.

Linky a été testé en laboratoire et a été expérimenté avant d’avoir reçu le feu vert des autorités pour le déploiement dans toute la France. Plusieurs études complémentaires ont réaffirmé le caractère inoffensif du compteur communicant.

En premier lieu, la question sanitaire a fait l’objet d’une décision du Conseil d’État le 20 mars 2013 qui conclut que « les rayonnements électromagnétiques émis par les dispositifs de comptage et les câbles n’excèdent ni les seuils fixés par les dispositions du décret du 18 octobre 2006 relatif à la compatibilité électromagnétique des équipements électriques et électroniques, ni ceux admis par l’Organisation mondiale de la santé (OMS)».

De plus, selon l’ANFR (l’Agence Nationale des Fréquences) : « le compteur Linky ne conduit pas à une augmentation significative du niveau de champ électromagnétique ambiant ». L’ensemble du système Linky respecte bien les normes sanitaires définies au niveau européen et français, concernant l’exposition du public aux champs électromagnétiques.»

Enfin, le 15 décembre 2016, l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), précise dans son rapport que ce soit en champ électrique ou magnétique, les compteurs Linky « sont à l’origine d’une exposition comparable à celle d’autres équipements électriques comme une télévision ou un chargeur d’ordinateur portable ».