/g>

CRE : mise au point sur les compteurs Linky

Le Président de la CRE hausse le ton

Jean-François Carenco, président de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) a rappelé dans un communiqué de presse que le financement du projet Linky sera totalement neutre pour le client grâce aux nombreux gains que ces compteurs permettront :

« Sur le coût de ce projet, le Président de la CRE élève le ton pour rappeler que son financement sera totalement neutre pour les clients grâce aux nombreux gains que ces compteurs permettront, notamment pour maitriser la demande d’énergie : au global, leur facture n’en sera pas affectée »

 

La CRE a également tenu à rassurer les consommateurs sur le sujet de la protection de la vie privée rappelant que les compteurs communicants Linky mesurent simplement la consommation d’électricité du foyer et que les informations personnelles appartiennent au client. Aucune ne peut être transmise sans un accord explicité de celui-ci. Enedis respecte scrupuleusement l’ensemble des recommandations de la CNIL.

« Quant aux données personnelles recueillies par LINKY, il vaut mieux que ce soit par le service public sous le contrôle d’une autorité comme la CNIL, (ainsi pour l’amélioration du service public) que par de grands acteurs du numérique qui d’ailleurs les exploitent déjà »

 

Retrouvez l’intégralité du communiqué de presse de la CRE en date du 9 mars 2018

Compteurs communicants Linky : le point de vue de la CRE


La CRE est l’autorité administrative indépendante chargée de veiller au bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz en France.


 

Pour en savoir plus  :

Linky : quel est le montant de l’investissement lié au projet ?

Linky et la vie privée : vos données vous appartienne