/g>

Linky nous ne sommes pas les seuls: les compteurs communicants au Québec

Le déploiement de compteurs communicants est un phénomène mondial

De plus en plus de projets de compteurs évolués se développent à travers le monde : 1.5 milliard de compteurs communicants sont prévus d’ici 2021 !
En Europe la plupart des États membres de l’Union Européenne ont entamé la pose de compteurs communicants : l’Italie, la Suède et la Finlande notamment ont déjà terminé leurs déploiements, l’Espagne est en passe de le conclure. Néanmoins, le déploiement des compteurs communicants ne concerne pas que les pays européens. En effet, de nombreux pays dans monde s’intéressent à ce phénomène et  la Chine, le Japon, les Etats Unis pour ne citer qu’eux sont en pleine phase d’installation de ces nouveaux compteurs.

Au Québec, plus de 3.8 millions de compteurs posés…

Dans la province de Québec au Canada, Hydro Québec a commencé à équiper dès 2012 les foyers de compteurs intelligents. Au total plus de 3.8 millions d’habitations disposent aujourd’hui d’un compteur communicant. Ces nouveaux compteurs, tout comme le compteur Linky, permettent de compter et de transmettre à distance les données de consommation globales, afin d’établir la facturation sur la consommation réelle de chaque foyer. Les habitants n’ont plus à attendre un technicien pour la relève, les pannes sont détectées plus rapidement et à distance, permettant alors des interventions plus rapides.


Bon à savoir

Les compteurs déployés au Québec communiquent en utilisant les radiofréquences (ce sont les ondes radios utilisées par exemple pour le Wi-Fi, les téléphones mobiles), à contrario des compteurs Linky installés en France et des autres compteurs communicants installés en Italie, Espagne, Chine, Japon ou encore Luxembourg, qui communiquent eux par CPL (Courants Porteurs en Ligne) en utilisant le réseau électrique existant.


Des experts québécois donnent leur avis sur les compteurs Linky

Comme tout projet de grande ampleur d’intérêt général, l’installation de compteurs communicants au Québec a pu susciter certaines interrogations. Celles-ci sont maintenant taries, le déploiement des compteurs étant achevé dans la « Belle Province ». Des experts scientifiques Québécois reviennent sur certaines d’entre elles et profitent du recul qu’ils ont acquis sur ce sujet pour expliquer que les craintes sur les risques des compteurs communicants aussi bien au Canada qu’en France avec Linky demeurent infondées.

« Linky: analyser les faits et ne pas tomber dans la paranoïa »

Clémence LAMARCHE, ingénieur en physique et chargée de projet aux tests pour les éditions Protégez-vous, rappelle notamment dans le cadre du déploiement de compteurs communicant, qu’il faut toujours se référer à la science et aux faits : « Dans ce genre de débat, il est important d’appuyer ses opinions sur des faits, sur des données. Il faut s’attarder sur les caractéristiques du produit et sur ce que nous dit la science ».

« Devrait-on avoir peur des compteurs intelligents Linky ? »

Dany PLOUFFE, Docteur en physique et  chercheur à l’Université McGill de Montréal, explique que la désinformation, a  tendance à prendre le dessus sur les faits avérés et certifiés par des experts : « Il y a eu de la désinformation autour des compteurs intelligents. […] Souvent les gens vont être très honnêtes dans leur intentions, ils croient fermement qu’il y a un effet négatifs. Cependant, en voulant se battre contre ça ce ne sont pas nécessairement des scientifiques, ce ne sont pas forcément des experts sur le sujet. […] Sur internet on peut écrire n’importe quoi n’importe quand, […] Contrairement à la science, pour laquelle il faut passer par un comité d’experts qui va réviser notre article avant de pouvoir le publier».

« Analyse des émissions électromagnétiques du compteur Linky »

Jérôme POULIN, physicien – Doctorat à The University of Western Australia, Maitrise à l’Ecole Polytechnique de Montréal, spécialisé en métrologie, effectue des mesures sur le compteur Linky confirmant que celui-ci n’émet  aucune radiofréquence. Logique car « La technologie du compteur intelligent canadien utilise le WiFi, alors que le compteur Linky utilise le courant porteur en ligne (ou CPL) ».


Pour aller plus loin sur la question des ondes

Le site canadien du Pharmachien.com propose une Bande Dessinée pédagogique et explicative sur les compteurs intelligents et les ondes électromagnétiques à laquelle Jérôme POULIN a également participé :  http://lepharmachien.com/ondes/

    • revue de presse compteur communicant Linky

      Revue de presse Linky n°9

      Retrouvons l'actualité du compteur Linky dans cette revue de presse de rentrée. De nombreuses initiatives en faveur de l'emploi et des économies d'énergie ont été…

      18 septembre 2017

    • revue de presse compteur communicant Linky

      Revue de presse Linky n°8

      Retrouvez toute l'actualité concernant les compteurs Linky dans cette revue de presse n°8 : de l'avancée du déploiement des compteurs communicants en Europe, à un…

      31 août 2017